Anorexie masculine recherches

Dossier de psychologie sur l’Anorexie Masculine

 

 

L’énergie de reconstruire une vie, 

 

Vers après vers, c’est elle. 

 

A chaque heure du jour, de la nuit. 

 

 

J’aime me consumer dans son or 

 

Peu m’importe la souffrance, les cris… 

 

Cette réalité n’a ni dedans ni dehors ! 

 

 

A la faveur de mes yeux mi-clos, 

 

Des nuages gris se chevauchent ; 

 

La douleur d’un récit, son ébauche. 

 

 

Tout près, un cœur de verre : 

 

Celle que j’aime depuis des lustres, 

 

Ma flamme, ce livre ouvert…  

 

 

Dans : Non classé
Par nicool152
Le 31 mars, 2010
A 18:04
Commentaires : 2
 
 

« Un mot écrit sur le sable,

Aussitôt effacé par l’eau…

Dois-je me sentir coupable ?

Bien sûr que non, pauvre sot !

Coupable de quoi, d’ailleurs ?

D’avoir pleuré avec ton cœur ?

Ton amour pour elle est si beau…

Trempe ta plume, bel oiseau,

Réveille les poissons enlacés

Et dessine le ciel tel qu’il est :

Un arc aux mille couleurs ;

Ta liberté ! »

Dans : Non classé
Par nicool152
Le 24 mars, 2010
A 20:40
Commentaires :1
 
 

« Sous ma chair rose, éclatée,

Une paire d’os entrecroisés,

Couleur craie ; celle du papier.

Besoin d’écrire un mot, me pardonner,

En criant, hurlant, partout où je vais :

Les vers me rongent, la maladie me brise,

Je vis dans un songe, le bonheur de vivre ! »

Dans : Non classé
Par nicool152
Le 18 mars, 2010
A 20:00
Commentaires : 0
 
 

Ancre austère

« Des poches sous les yeux,

Les mains dans les poches,

Il regarde vers les cieux.

A mille lieux d’être moche,

Sa vie fait des envieux,

Mais nul ne l’approche,

Trop peur de ce gueux !

A-t-il l’air si méchant ?

Il voyage jours et nuits,

Partage avec ses frères ;

Peux-tu en dire autant ?

Toi, l’enfant bien né, ancré,

Incapable de rêver, de fuir !

Ignorant tout de la terre…

Et de la vie, cette chimère ! »

Dans : Non classé
Par nicool152
Le 11 mars, 2010
A 20:42
Commentaires : 2
 
 

« Je ne regarde aucun visage,

Personne ne me dévisage.

Il y a juste le miroir, mon image,

Sur lesquels j’ose m’attarder ;

Moi, cet éternel insatisfait,

Obsédé par le jeûne, sans arrêt.

Mais ce matin, un bel avenir ;

Demain, de m’en sortir ;

Et après-demain, longue absence ?

Ne plus jamais vieillir, abstinence ! »

Dans : Non classé
Par nicool152
Le
A 20:41
Commentaires : 0
 
 

« Printemps, bleu espoir,

Puisses-tu ranger

Ma peine dans un tiroir,

Le sceller à jamais

Et y mettre le feu,

Beau matin ensoleillé ?

Des pensées resteront,

Qui viendront l’arroser,

Automne comme hiver,

Et sur sa tombe les mots :

Avec toi, cet hier… »

Dans : Non classé
Par nicool152
Le 3 mars, 2010
A 20:21
Commentaires : 3
 
 

Demande de témoignages pour un reportage pour la télé

Bonjour à tous,

Je vous copie une demande qui m’a été faite par un journaliste, avec qui j’ai eu plusieurs contacts.

Si vous voulez l’aider dans sa démarche, vous pourrez apporter des réponses et des pistes de recherches.  Merci par avance à tous.
 

Bonjour,

Je suis journaliste et réalisateur. Je prépare actuellement un documentaire d’une heure sur le thème « les hommes et leurs corps ». J’enquête sur les hommes qui veulent perdre du poids, sur le travail que les hommes font sur leurs corps, les difficultés et  les troubles qui peuvent parfois en découler (les TCA, l’anorexie masculine, …). Dans un premier temps, il s’agit uniquement pour moi d’avoir une meilleure connaissance de ces questions et notre conversation serait confidentielle.

Je suis un journaliste raisonnable et respectueux des gens. J’ai fait de nombreux films qui traitent de la souffrance que vivent les hommes et les femmes dans notre société. Je les tiens à votre disposition et nous pourrons en parler. Il est important pour moi de pouvoir faire comprendre et partager les douleurs que beaucoup vivent dans l’isolement et l’incompréhension.

Merci d’avance si vous pouvez m’aider

François Cardon
fc@lignedefront.com
0603002247

Dans : Non classé
Par drinou
Le 22 février, 2010
A 11:38
Commentaires : 5
 
 

« Ce matin, j’ouvre les yeux et je te regarde :

Blonde, les yeux bleus, la mine hagarde.

A chaque réveil, tu me sembles plus pure,

Plus lumineuse aussi… Serait-ce là l’amour ?

Ce léger frisson qui me parcourt ? Bien sûr !

Alors dors ma chérie, ne te soucie plus du jour :

Ce corps vide, triste ; lie de notre azur, toujours! »

Dans : Non classé
Par nicool152
Le 20 février, 2010
A 18:40
Commentaires : 3
 
 

« En sueur, je me réveille, hors du temps.

Quel était ce souvenir, si déplaisant ?

Dehors, seuls les klaxons se font entendre.

Je n’en sais rien donc, mais… çà me brûle !

Pour la première fois, j’ai envie d’amour ;

De fuir ce que je connais depuis toujours :

Mes frères, mes sœurs. Que m’arrive t-il ?

Un silence qui fait peur, un bruit qui rassure :

Le monde tourne sur lui-même, mais rien ne dure. »

Dans : Non classé
Par nicool152
Le 14 février, 2010
A 16:35
Commentaires : 2
 
 

Antonio Manuel, un auteur à découvrir

Bonjour à tous,

Nous aimons sur ce blog les beaux textes, aussi j’ai le plaisir de vous « copier » ici un écrit de notre ami Antonio Manuel, qui vous le savez participe à ce blog par ses témoignages et commentaires. Le blog où vous pouvez le lire et savoir comment vous procurer son premier livre Par Amour.

 

 

Merci Antonio d’avoir bien voulu que je fasse un article ici.

 

 

 

Samedi 16 janvier 2010 6 16 /01 /2010 16:48

 

ABDELLAH TAÏA M’A-T-IL ABANDONNE?

 

J’écrirai jusqu’à y laisser ma peau. Devoir vendre les livres qu’il me reste et trahir les secrets de ceux qui m’ont aimé.

La vie ordinaire, ma vie, est trop morne, trop obscure, ingrate. Absconse, je ne comprends pas sa destinée.

Le sourire d’un lecteur, caressant, ses yeux reconnaissants, un simple mot d’encouragement et la réalité, soudain, devient intelligible.


Je ne veux pas m’ensevelir dans le néant de l’existence.

 

Abdellah m’a tendu la main. Sans doute en prononçant mon seul prénom a-t-il dû croire s’être mépris? Mais en me promettant l’avenir en une couche inextricable cousue de l’étoffe de nos mémoires et de notre actualité, c’est à moi qu’il adressait le vœu d’être ma moitié d’ange et ma route céleste.

L’ai-je mal compris? Blessé? Déçu? Désorienté?

 

Maigrir rend mon corps rance, pourrit mes sentiments. Je ne suis pas fait pour me déplaire ni pour me vaincre. J’ai engagé ma subsistance dans un combat bien inégal dont la perte seule peut m’abstraire.

Le poids est une histoire de foi en la permanence d’une espérance. Chaque kilo perdu allège la nacelle, hisse la montgolfière dans une orbe de certitude: l’aventure d’une écriture.

 

Il était une fois un grand amour: de vous à moi, de moi à vous, une fois pour toutes, je le confesse.

 

Dans : Non classé
Par drinou
Le 29 janvier, 2010
A 18:57
Commentaires :1
 
12345...14
 
 

ludomanga2 |
espacebeaute |
Sauvegarde de l'environneme... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Réveillon 2007 -> 2008
| Formation TSSI
| Le Blog de L'actu et de la ...