Anorexie masculine recherches

Dossier de psychologie sur l’Anorexie Masculine

 

Poème pour vous, de la part de Nicolas

Anorexie  
La fleur du destin en moi s'est flétrie, 

Ce n'est pas un choix, mais une maladie,

Une faim sans fin d'amour et de lumière,

Des souvenirs qui brûlent dans ma chair.

A force de souffrir, mes yeux sont tristes.

En finir avec la vie aurait été une injustice.

J'ai préféré me battre, tomber et me relever.

Montrer à mes frères que le père peut être tué.

Longtemps, j'ai aimé sentir poindre mes os,

Persuadé qu'un corps émacié serait beau.

Or, atteindre ce but n'est qu'un leurre,

Une prédatrice insatiable, avide de malheur.

Merci Nicolas. Tu es sorti gagnant de ce duel avec l'anorexie. Bravo. 
Et merci pour ce superbe poème.
Dans : Non classé
Par drinou
Le 6 février, 2008
A 21:26
Commentaires : 15
 

15 Commentaires

  1.  
    chamade1000
    chamade1000 écrit:

    C’est en effet un très beau poème
    Cela doit être très difficile à vivre
    Amicalement

    Dernière publication sur Mes émotions : A cette enfant que j'étais °°°°°

  2.  
    Lily
    Lily écrit:

    Superbe!
    Très émouvant et très vrai.

    Bravo pour ta victoire, c’est tellement encourageant pour ceux qui sont en plein combat.
    J’espère que comme toi, un jour, je pourrais dire: « j’ai gagné. »

    Amicalement;
    Lily.

  3.  
    nicolas
    nicolas écrit:

    Merci beaucoup pour vos commentaires. Celà me remonte un peu le moral! Il est important de parler de cette maladie, mais surtout vital de faire savoir que l’on peut en sortir! Peut-être pas intact, c’est sûr, mais avec au moins la volonté de vivre. Il y a treize ans, j’étais à deux doigts d’y passer (j’ai failli mettre fin à mes jours. Une chose impensable pour un gosse!). Mais malgré les souffrances physiques et morales, j’ai trouvé la force d’encaisser toute cette « merde », de « vivre avec »… Si j’arrive à en parler maintenant, ce n’était malheureusement pas le cas avant. J’avais enterré cette période de ma vie au plus profond de moi, alors que ce sont des évènements qui fondent ma personnalité. Faire comme s’ils n’existaient pas reviendraient à mentir à moi-même et aux autres. A ne pas exister pleinement, tout simplement. Encore merci et courage pour vous qui luttez tous les jours!

  4.  
    drinou
    drinou écrit:

    Merci à tous les trois de vos messages, c’est sur Lily toi aussi tu diras bientôt « j’ai gagné » !
    Je serais toujours très heureuse de vous lire car vous écrivez si bien les maux, que l’on ne peut qu’y être sensible.

    Chamade, bienvenue parmi nous,

    A très bientôt !

  5.  
    titou
    titou écrit:

    C’est vraiment très émouvant ce qu’a écrit Nicolas…Souvent mettre des mots sur les maux aide aussi. Courage a tous dans cette lutte au quotidien.

  6.  
    drinou
    drinou écrit:

    Merci Titou, je sais que tu comprends bien Nicolas.
    Fais attention à toi, ne te surmène pas.

  7.  
    Lily
    Lily écrit:

    Merci ma si douce Drinou.
    Oui, un jour je dirais, moi aussi « j’ai gagné ».
    J’en prends la route.
    Et quand la route est jalonnée de fleurs de ton espèce, on avance plus vite et d’un pas plus léger.

    Toute mon estime et toute ma tendresse.
    Prends bien soin de toi.

    Lily.

  8.  
    drinou
    drinou écrit:

    Lily,
    Je suis très touchée par ton message. Merci infiniment.

    Fais attention à toi !

  9.  
    Rachelle
    Rachelle écrit:

    C’est vraiement un poète très doué.

    Continue et ne tarde pas à nous envoyer d’autres poèmes.

    Merci !

  10.  
    nicolas
    nicolas écrit:

    Merci Rachel!

    Je n’ai pas la prétention d’écrire comme un vrai poète. J’écris juste ce que je ressens, et c’est déjà beaucoup! Mais merci quand même!

    J’espère que chacun(e) de vous garde espoir. On mérite tous et toutes d’en sortir un jour!

  11.  
    Rachelle
    Rachelle écrit:

    Que vous êtes trop humble mon Nicolas !

    Oui, on a besoin de l’espoir pour s’en sortir dans notre vie.

    Dans tous les cas,

    Merci Nicolas.

  12.  
    ANTONIO MANUEL
    ANTONIO MANUEL écrit:

    Bonjour DRINOU!
    Félicitations Nicolas pour ta victoire et pour la beauté de ce poème que tu nous offres en signe d’espoir.
    Merci à toi Drinou pour ta présence fidèle dont j’ai tant besoin en ce moment.
    Bisous à tous, ANTONIO MANUEL.

  13.  
    Olivia
    Olivia écrit:

    Wow…c’est un très beau poème. Très touchant! Bonne continuation,
    Olivia

  14.  
    nicolas
    nicolas écrit:

    Merci Olivia.

    En voici encore un, écrit pour vous et pour l’espoir d’une vie meilleure:

    « Aujourd’hui, une femme m’a pris la main.
    Ses yeux noirs ne m’ont pas fait peur ;
    Plus rien en ce monde ne m’écoeure.
    Ensemble, nous avons pris le train…

    A la chaleur de son regard, j’aspire à la vie.
    Une voix qui me parle, une oreille qui écoute ;
    Il n’en faut pas plus pour reprendre la route.
    Alors, elle s’approche et étouffe ma maladie. »

  15.  
    drinou
    drinou écrit:

    Merci à vous qui venez apporter du soleil sur ce blog !
    Merci Nicolas pour ton cadeau, si généreux, si beau, si touchant.
    Je m’en vais le mettre en article de suite, afin qu’il soit sur la première page !
    Merci à tous, de votre gentille attention.
    Pardonnez mon manque d’articles, je pense à vous.

Répondre

 
 

ludomanga2 |
espacebeaute |
Sauvegarde de l'environneme... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Réveillon 2007 -> 2008
| Formation TSSI
| Le Blog de L'actu et de la ...