Anorexie masculine recherches

Dossier de psychologie sur l’Anorexie Masculine

 
  • Accueil
  • > Clinique
  • > L’importance des repas pris en famille sur l’apparition du trouble anorexique serait différent pour les garçons et pour les filles.

L’importance des repas pris en famille sur l’apparition du trouble anorexique serait différent pour les garçons et pour les filles.

Article complet sur Figaro Science

Les jeunes adolescentes américaines qui n’ont pas eu l’habitude de partager la table familiale présente souvent des TCA. L’absence au repas doit être perçue comme un signal d’alarme.

Selon l’équipe de Diane ­Neu­martk-Sztainer, épidémiologiste et non pas psychiatre, à l’univer­sité de Minnesota, à Minneapolis, les très jeunes filles qui partagent plus de cinq fois par semaine la table familiale auraient par la suite moins tendance à se jeter dans des régimes draconiens, à se faire vomir ou à avoir recours à des pilules pour maigrir, des diuré­tiques ou des laxatifs.

En revanche, ceci n’est pas confirmé chez les garçons de même âge. La valeur protectrice des repas familiaux n’apparaît pas. L’équipe a formulé ces conclusions après avoir suivi 2 516 adolescents de 31 écoles durant cinq ans. Les raisons de la différence entre garçons et filles ne sont pas très claires pour ces chercheurs qui incitent cependant les professionnels de santé à mettre l’accent auprès des familles américaines sur l’importance des repas pris en commun. Et non pas en solo en regardant la télévision ou en étant sur écran vidéo chacun dans son coin, ou encore en vitesse dans un fast-food comme cela est très souvent le cas. Rappelons qu’aux États-Unis, il y aurait sept millions de jeunes femmes anorexiques.

 

Dans : Clinique
Par drinou
Le 10 janvier, 2008
A 19:40
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

ludomanga2 |
espacebeaute |
Sauvegarde de l'environneme... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Réveillon 2007 -> 2008
| Formation TSSI
| Le Blog de L'actu et de la ...